Partager
Sébastien Simon et Yann Eliès, en 4e place, possèdent ce matin une avance d’une 30aine de milles sur leur concurrent direct, l’IMOCA Initiatives-Coeurs (Davies / Lunven). La bataille pour décrocher la 4e place n’est pas terminée. Il reste au duo d’ARKEA PAPREC un peu moins de 200 milles à parcourir avant Fort-de-France.

APIVIA (Dalin / Meilhat) et Charal (Beyou / Pratt) sont arrivés hier respectivement à la 2e et à la 3e place.

Dans la nuit, Sébastien et Yann partageaient les conditions de navigation à bord d’ARKEA PAPREC :

«C’est censé être notre dernière nuit en mer, nous espérons arriver avant la fin d’après-midi en Martinique ! Actuellement il n’y a pas beaucoup de vent et a priori encore des grains qui se profilent au large. C’est une arrivée qui est assez compliquée, avec une nuit plutôt calme, nous aimerions bien filer un peu plus vite ! », explique Sébastien.

« Les dernières 24-48H, il y a un peu de distorsion dans le temps ! Nous aimerions bien arriver plus vite que prévu, mais les conditions ne sont pas vraiment au rendez-vous ! Nous en profitons pour lire et bien dormir tout en restant concentrés sur la trajectoire du bateau. Nous avons hâte de retrouver la terre ! », commente Yann.

Sébastien et Yann, avancent à 8,4 noeuds de moyenne depuis 4 heures. Au dernier routage, ils sont attendus aujourd’hui en fin d’après-midi (heure métropole) à Fort-de France.

Transat Jacques Varbe - à bord d'ARKEA PAPREC